De nouveaux actes ont été posés dans l’affaire Sonko, du nom du leader de Pastef accusé de « vi0ls et menaces mort » par la masseuse Adji Sarr.

Selon le quotidien EnQuête, le salon de massage Sweet Beauté a reçu la visite des gendarmes-enquêteurs qui ont visionné les vidéos et caméras de surveillance.

Celles-ci, rapporte le journal, n’ont pas donné les résultats escomptés. En effet, elles sont dépourvues d’images, faute d’enregistrement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here