Une partie de la presse en ligne veut faire de l’affaire Diary Sow le scoop de l’année pour ne jamais en finir. C’est de cette façon que des articles abjects sont mis en ligne chaque jour à la recherche du moindre clic pouvant remplir leur besace. Et cette information qui circule sur le web depuis quelques jours démontre la gabegie qui gangrène la presse en ligne. 

Diary Sow enceinte, telle est la rumeur que font circuler certains journaleux. La présence de Diary Sow au Sénégal nourrit moult interrogations et y’en a qui ont l’esprit tellement fertile pour créer ce tissu de mensonges infondés. C’est comme si certaines personnes étaient motivées par l’envie de détruire en sortant de pareilles contrevérités. Que cherche-t-on finalement en voulant éternellement alimenter le débat sur l’affaire Diary Sow ? A-t-on été si bavard lorsqu’elle a été sacrée deux fois meilleure élève du Sénégal et quand elle a sorti son livre ?

Diary Sow, présentement au Sénégal, n’a parlé à aucun organe de presse local sur les raisons de sa disparition volontaire ni de cette lettre publiée sur les réseaux sociaux qui lui est attribuée. Nous aurons pu faire de ce Sénégal un pays meilleur si on arrêtait un peu ces futilités.

Si on mettait un petit peu notre esprit si « créatif » au service de notre cher Sénégal, nous ne serons pas là à attendre les premières doses des vaccins de la Covid-19. Mais non ! Nous préférons s’attarder sur ce que fait l’autre. Qu’est-ce que ça change à notre sombre quotidien si Diary Sow est revenue au Sénégal avec une grossesse ou un bébé ? Rien du tout !

Concentrons-nous un peu sur l’essentiel, l’heure est grave et le cas Diary Sow est le moins sérieux parmi ces centaines de cas qu’on nous jette à la figure chaque jour et qu’on refuse de reconnaître.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here