Pape Alé  Niang lâche une bombe. Selon le journaliste, 1300 nervis vont intégrer la gendarmerie. Une information du journaliste sur un Live Facebook qui a indigné plus d’un, en lien avec l’éviction du haut commandant de la Gendarmerie, le Général Jean Baptiste Tine.

C’est le cas de Seydi Gassama dans un tweet : «Si la volonté prêtée aux responsables de l’APR, parti au pouvoir, d’avoir des quotas dans les recrutements massifs en cours au sein de la police et de la gendarmerie est avérée, cela constituerait une grave attaque contre l’État et la République».

Interpellant le président de la République, à ce propos, rapporte Seneweb, Gassama de rappeler que « les Forces de Défense et de Sécurité constituent l’incarnation même de la nation, de sa diversité et de son unité et elles ont été préservées jusqu’ici de la politisation ». Par conséquent, «les recrutements en cours doivent se faire en toute transparence et sans interférence politique», insiste-t-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here