Fatoumata Bintou Diédhiou et les femmes de Pastef interpellées ce matin ont été libérées. «Sachez que le combat continue », a affirmé la coordonnatrice de la zone sud des «djiguénou Pastef » sur sa page Facebook, tout juste après leur remise en liberté.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here